Skip to content

Le Local

LE gros projet du moment consiste à acquérir et faire vivre un local associatif dans la rue Jean Jaurès.

La Dépaysante lance donc officiellement sa campagne de financement dans le but de pouvoir acquérir le local anciennement "O Tarenta" à Tulle. Il s'agit d'un local de 180m2 avec deux vitrines qui donnent sur la rue piétonne.

L'acquisition se fera par l’association La Dépaysante, qui deviendra alors propriétaire/gérante du lieu. 

L'objectif de cette acquisition est de doter la Dépaysante d'un lieu dans lequel elle pourra développer son activité de restauration, créer un magasin de produits locaux et un bar associatif. Ce sera aussi le lieu de distribution des paniers à Tulle et un espace où faire vivre son projet associatif.

L'idée qui anime ce projet est de créer, en centre-ville, un lieu associatif qui  favorise l'accès à une alimentation locale de qualité. Avec ce projet, nous souhaitons : 

    - contribuer au développement économique du bassin de Tulle, 

    - participer à la protection de notre environnement en rapprochant les citoyen-nes des producteurs-trices et en soutenant une agriculture proche et de qualité, 

    - permettre la rencontre entre celles et ceux qui produisent et celles et ceux qui mangent,

    - participer à l'autonomie alimentaire des lieux que nous habitons.

Le budget est de :

- 60 000 euros pour l'achat du local (frais d'agence, de notaire et d'enregistrements compris)

- 30 000 euros pour l'aménagement et l'équipement : travaux, achat d'une cuisine et de mobiliers pour le magasin/restaurant

A ce stade, L'association a collecté 24 000eur de promesses d'apports/dons. Il manque donc 65 000eur.

Participation financière

Le projet ne pourra se réaliser sans des participations multiples et nombreuses. Ainsi, toute personne qui souhaite participer financièrement à cette initiative, est bienvenue! 🙂

2 manières de nous soutenir :

1. LES DONS

Toutes les participations sont les bienvenues, les plus petites comme les plus importantes, merci d'avance pour votre soutien.

2. L'APPORT AVEC DROIT DE REPRISE

C'est quoi ? Il ne s'agit ni d'un don, ni d'un prêt, ni d'une subvention mais d'un apport que chacun peut faire directement sur le compte courant de l'association, avec droit de reprise. Le montant de l'apport figurera au passif du bilan de l'Association (compte comptable1031 «Fonds associatifs avec droit de reprise»). 

Comment ça marche ? Une convention, établie et signée entre La Dépaysante et celui ou celle qui apporte, définit cet apport et cette reprise, c'est à dire la somme apportée ainsi que le montant et le calendrier des remboursements. Ces remboursements sont annuels et ne donnent pas lieu au paiement d'intérêts (conformément à la loi 1901). Pour faire un apport, il faut être membre de l'association, ou le devenir 🙂

Quels risques ? Le risque 0 n'existe nulle part et la possibilité pour un préteur de ne jamais revoir son argent existe. Ceci dit, l'argent apporté est potentiellement garanti par la valeur du bien immobilier qui pourra être revendu. De plus, toute personne membre de l'association a accès aux documents de gestion et peut entrer, si elle le souhaite, dans les processus de décision. Il est à noter qu'en cas de mauvaise gestion et de dettes de l'association, seule la responsabilité des "dirigeants" (assemblée de co-présidentes et co-présidents) de l'association pourra être recherchée. Enfin, les conventions établies pourront être déposées chez le notaire de l'association et faire valoir le point de vue des apporteurs si nécessaire.

 Pour plus de détails :   ladepaysante@ladepaysante.fr

Si vous souhaitez participer a la diffusion de cette information et par la même nous aider à augmenter notre nombre de contributeurs, vous pouvez télécharger et partager le fichier suivant pour vos proches


Un autre axe de réflexion de l'association se fait autour de notre usage du numérique.

Nous utilisons au quotidien un certains nombres d'outils numériques, via la Dépaysante (site de la dépaysante, mailings, commande en ligne,...), ou dans nos vies quotidiennes (boite mail, diffusions d'infos, navigation internet, outils divers...).

L'utilisation de ces outils numériques est très généralement accompagnée de collectes d'informations personnelles par diverses entités (fournisseurs d’accès, navigateur, messagerie internet, GAFAM en somme...), et utilisées à diverses fin (profilage, revente d'informations..). Pour lutter contre cette tendance massive de la diminution de la protection de la vie privée sur internet, se développe depuis déjà pas mal de temps une culture du logiciel libre et de la navigation sécurisée.

La Dépaysante a eu une discussion avec Simon (spécialiste du sujet), on vous met en ligne le diapo qui a permis de nourrir la discussion et la discussion elle même